fbpx

Le Camino Francès – Chemin de Saint Jacques en Espagne – de Burgos à Leon

Des séjours en toute liberté sans groupes ni guides, voyagez autrement et l’esprit léger !

close

Réserver votre séjour

Sélectionnez les prestations que vous souhaitez puis cliquer sur ajouter au panier. De la, merci de compléter le formulaire d’inscription pour que nous puissions organiser votre voyage

Tarif de groupe (5 et +) et CE, merci de nous contacter

Contact
Effacer
  • Eco
  • Hébergement 1/2 pension
  • Hôtel tout confort ou 2 étoiles
  • Standard
  • Hébergements en hôtels 2 étoiles
  • Dîners du terroir selon description
  • Confort
  • Hébergements en hôtels 3 étoiles
  • Dîners gourmets selon description

Total

J 1
Jour 1 – arrivée à Burgos
la ville fut fondée en 884 dans le cadre de la politique de repeuplement des territoires reconquis par les chrétiens. Il existe néanmoins de nombreuses traces de présences humaines datant du Néolithique ou de l’âge de fer sur les hauteurs de la ville. Burgos devint la capitale du comté de Castille en 930, puis celle du royaume unifié de Castille et Léon de 1037 à 1492, date à laquelle la ville fut supplantée par Villadolid. La ville connut néanmoins un grand essor en centralisant et commercialisant la laine des grands éleveurs de la « mesta ». Des architectes et des sculpteurs venus surtout du Nord mirent alors la cité à la mode gothique. Burgos devint la capitale de cet art en Espagne avec des réalisations remarquables comme la cathédrale, le monastère royal de las Huelgas et la chartreuse de Miraflores. À la fin du XVIe siècle, ce fut le déclin de la mesta et de la prospérité de la ville. Demipension dans un hôtel 2 étoiles
J 2
Jour 2 – de Burgos à Castrojeriz (39 km)
L’étape est fort longue et nous vous proposons un transfert en taxi jusque Hornillos del Camino (-19 km). Vous allez traverser la Meseta, immense plateau glacial l’hiver, caniculaire l’été pour atteindre les monts du León, 200 km plus loin. Les plus courageux quitteront Burgos par le magnifique parc du Parral et ses arbres centenaires puis vous longerez la route nationale jusque Villalbilla puis Tardajos. Vous continuerez vers le petit village de Rabé de Las Cazaldas avant de traverser une vaste zone quasi désertique propice à la méditation avant de redescendre dans la vallée vers Hornillos del Camino. Vous regrimperez sur le plateau et de nouveau, cheminerez à travers les champs de céréales qui s’étendent à perte de vue. Vous passerez devant le refuge spartiate de San Bol, nouvellement construit et qui rappelle qu’en ces lieux se dressait un monastère détruit au 15e siècle. Vous traverserez l’accueillant village d’Hontanas et suivrez la vallée du Garbanzuelo pour atteindre les ruines du couvent de San Anton. Le chemin passe toujours sous le porche mais plus de moines pour distribuer les repas aux pèlerins ! Vous suivrez la route pour rejoindre Castrojeriz au pied d’une colline couronnée des ruines d’un château féodal, sans doute une des plus belles villes-étapes du chemin avec ses nombreuses églises, ses petites places et ses vieilles maisons. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 3
Jour 3 – de Castrojeriz à Fromista (24 km)
L’étape commence par une rude montée vers la meseta de Mostclares. Vos efforts seront récompensés par de magnifiques paysages sur la veille Castille, ses collines et ses champs de céréales à perte de vue. Vous passerez la fontaine del Piojo avant d’atteindre les ruines de l’ermitage de Saint Nicolas, hôpital construit au 13e siècle près du rio Pisuerga qui marque la frontière entre les provinces de Burgos et de Palencia. Vous franchirez cette rivière par le Puente Fitero, magnifique pont roman à 11 arches et dirigerez vers Itero de la Vega abandonnant le chemin primitif qui est aujourd’hui une belle route goudronnée… De nouveau vous traverserez de vastes étendues, la Tierra de Campos pour atteindre le village de Boadilla del Camino. Puis vous marcherez le long du canal de Castille, construit au début du 18e siècle jusque Fromista et ses fameuses écluses que vous découvrirez avant de pénétrer dans cette petite ville qui possède un riche patrimoine architectural, témoin de sa richesse passée. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 4
Jour 4 – de Fromista à Carrión de los Condes (19 km)
Etape sans difficulté où le chemin primitif est recouvert par le bitume. Une piste aménagée pour les pèlerins suit la route nationale ! Vous traverserez plusieurs villages Población de Campos, Revenga de Campos… de nombreux villages portent des noms se terminant par de Campos qui évoquent les immenses champs de céréales de la région, grenier à blé de l’Espagne. Vous serez surpris par le nom de l’église de Villarmentero de Campos : Saint Martin de Tours ! …et par l’imposante église de Villarcazar de Sirga, aux allures de cathédrale et de forteresse. Cette église commencée au 12e siècle par les Templiers renferme un puits et pouvait soutenir un siège. Puis toujours en longeant le goudron, vous gagnerez Carrión. Son origine médiévale se laisse deviner dans plusieurs de ses monuments et dans sa vieille ville. L’édifice le plus distinctif de Carrión de los Condes est l’église Santiago, célèbre pour son splendide Cristo en Majestad ou Pantocrator. Il faut aussi voir l’église Santa María del Camino, ornée d’une Adoration des Rois, et le couvent Santa Clara, fondé au 13e siècle, avec son église et son Musée. Aux abords de la ville, près du pont médiéval, se tient le monastère de San Zoilo, un ancien refuge de pèlerins dont la construction débuta au 10e siècle, duquel se détache le cloître renaissance, véritable prodige de décoration et de technique dû à Juan de Badajoz. Demipension dans un hôtel 2 étoiles
J 5
Jour 5 – de Carrión de los Condes à Moratinos (29 km)
Vous quitterez Carrión traversant des terres irriguées et vous vous dirigerez vers les ruines de l’abbaye de Benivivere. Puis, vous cheminerez le long de l’ancienne voire romaine, la Via Aquitania qui traverse une plaine sans fin, sans ombre et sans point d’eau ! Vous reprendrez courage en apercevant au loin, le clocher de l’église de Calzadilla de la Cueza, petit village agricole qui s’étire le long du chemin. Vous continuerez le long de la route nationale jusque Ledigos en passant devant l’ancien hôpital de Santa Maria de las Tiendas. Par quelques pistes plus agréables, jalonnées de beaux pigeonniers en briques, vous poursuivrez la traversée de la province castillane de Palentia pour rejoindre le village de Moratinos. Transfert en taxi de Moratinos à Sahagun en fin d’après-midi – Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles à Sahagun
J 6
Jour 6 – de Moratinos à El Burgo Ranero (28 km)
Transfert en taxi de Sahagun à Moratinos en début de matinée. Après avoir repris le chemin, vous rejoindrez rapidement le village de San Nicolás del Real Camino puis franchirez quelques collines avant de découvrir Sahagun dans le lointain et de pénétrer dans le royaume de León passé les hauteurs de l’Alto de Carrasco. Vous descendrez vers le rio Valderaduey, sur les bords duquel se dresse la Ermita de la Virgen del Puente, entourée de peupliers. Vous gagnerez Sahagun qui s’étend sur un petit monticule et possède un riche patrimoine architectural que vous ne manquerez pas de découvrir. Puis vous quitterez la ville par le pont sur le rio Cea et traverserez des peupleraies qui évoquent les lances de Charlemagne qui, selon la légende, aurait gagné une bataille en ces lieux et fondé Sahagun. Quelques kilomètres plus loin, vous bifurquerez sur la Camino Real, véritable autoroute piétonnière, sans grand intérêt qui, à travers des paysages plats et monotones, vous conduira jusqu’ El Burgo Ranero par quelques quelques villages endormis. Demi-pension dans une maison d’hôtes tout confort
J 7
Jour 7 – d’El Burgo Ranero à Mansilla de las Mulas (19 km)
L’étape est plate et monotone, le premier village est à 13 kilomètres et ce premier tronçon vous paraitra interminable ! Reliegos est un très vieux village avec peu d’habitants, dominé par son église en ruines sur le sommet de la colline. Encore quelques kilomètres et vous arriverez à Mansilla de la Mula, charmante petite ville derrière ses remparts qui fut une halte importante sur le chemin de St Jacques comme en témoignent les églises et les vestiges d’hôpitaux. La ville s’endormit avant de connaitre un nouvel essor au 19e siècle avec son marché aux mules réputé dans toute l’Espagne, d’où son nom ! Demi-pension dans une maison d’hôtes tout confort
J 8
Jour 8 – de Mansilla à León (20 km)
L’étape est courte. Sitôt franchi le pont médiéval sur le rio Elsa, vous rattraperez un chemin de terre qui longe la route nationale et traverse des paysages champêtres verdoyants. Vous traverserez le village-rue qu’est Villamoros et franchirez le rio Porma par un pont massif d’une vingtaine d’arches, au tracé sinueux, avant de pénétrer dans le village de Villarente. Puis toujours en longeant la nationale, vous monterez er descendrez quelques collines avant d’atteindre les hauteurs de l’Alto de Portillo (petit col) qui offre une belle vue sur León. Encore quelques kilomètres à travers la banlieue et des zones industrielles pour rejoindre León, magnifique ville construite au confluent du rio Torio et du rio Bernesga. La vieille cité regorge de magnifiques monuments, de places, de petites rues et il faut plus d’une journée pour la découvrir. Surtout ne manquer pas de visiter la cathédrale, un chef d’œuvre de l’art gothique, l’église San Isodoro et l’hostal de San Marcos. Demi-pension dans un hôtel 2 étoiles
J 9
Jour 9 – León
fin de la randonnée après le petit-déjeuner
J 1
Jour 1 – arrivée à Burgos
la ville fut fondée en 884 dans le cadre de la politique de repeuplement des territoires reconquis par les chrétiens. Il existe néanmoins de nombreuses traces de présences humaines datant du Néolithique ou de l’âge de fer sur les hauteurs de la ville. Burgos devint la capitale du comté de Castille en 930, puis celle du royaume unifié de Castille et Léon de 1037 à 1492, date à laquelle la ville fut supplantée par Villadolid. La ville connut néanmoins un grand essor en centralisant et commercialisant la laine des grands éleveurs de la « mesta ». Des architectes et des sculpteurs venus surtout du Nord mirent alors la cité à la mode gothique. Burgos devint la capitale de cet art en Espagne avec des réalisations remarquables comme la cathédrale, le monastère royal de las Huelgas et la chartreuse de Miraflores. À la fin du XVIe siècle, ce fut le déclin de la mesta et de la prospérité de la ville. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 2
Jour 2 – de Burgos à Castrojeriz (39 km)
L’étape est fort longue et nous vous proposons un transfert en taxi jusque Hornillos del Camino (-19 km). Vous allez traverser la Meseta, immense plateau glacial l’hiver, caniculaire l’été pour atteindre les monts du León, 200 km plus loin. Les plus courageux quitteront Burgos par le magnifique parc du Parral et ses arbres centenaires puis vous longerez la route nationale jusque Villalbilla puis Tardajos. Vous continuerez vers le petit village de Rabé de Las Cazaldas avant de traverser une vaste zone quasi désertique propice à la méditation avant de redescendre dans la vallée vers Hornillos del Camino. Vous regrimperez sur le plateau et de nouveau, cheminerez à travers les champs de céréales qui s’étendent à perte de vue. Vous passerez devant le refuge spartiate de San Bol, nouvellement construit et qui rappelle qu’en ces lieux se dressait un monastère détruit au 15e siècle. Vous traverserez l’accueillant village d’Hontanas et suivrez la vallée du Garbanzuelo pour atteindre les ruines du couvent de San Anton. Le chemin passe toujours sous le porche mais plus de moines pour distribuer les repas aux pèlerins ! Vous suivrez la route pour rejoindre Castrojeriz au pied d’une colline couronnée des ruines d’un château féodal, sans doute une des plus belles villes-étapes du chemin avec ses nombreuses églises, ses petites places et ses vieilles maisons. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 3
Jour 3 – de Castrojeriz à Fromista (24 km)
L’étape commence par une rude montée vers la meseta de Mostclares. Vos efforts seront récompensés par de magnifiques paysages sur la veille Castille, ses collines et ses champs de céréales à perte de vue. Vous passerez la fontaine del Piojo avant d’atteindre les ruines de l’ermitage de Saint Nicolas, hôpital construit au 13e siècle près du rio Pisuerga qui marque la frontière entre les provinces de Burgos et de Palencia. Vous franchirez cette rivière par le Puente Fitero, magnifique pont roman à 11 arches et dirigerez vers Itero de la Vega abandonnant le chemin primitif qui est aujourd’hui une belle route goudronnée… De nouveau vous traverserez de vastes étendues, la Tierra de Campos pour atteindre le village de Boadilla del Camino. Puis vous marcherez le long du canal de Castille, construit au début du 18e siècle jusque Fromista et ses fameuses écluses que vous découvrirez avant de pénétrer dans cette petite ville qui possède un riche patrimoine architectural, témoin de sa richesse passée. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 4
Jour 4 – de Fromista à Carrión de los Condes (19 km)
Etape sans difficulté où le chemin primitif est recouvert par le bitume. Une piste aménagée pour les pèlerins suit la route nationale ! Vous traverserez plusieurs villages Población de Campos, Revenga de Campos… de nombreux villages portent des noms se terminant par de Campos qui évoquent les immenses champs de céréales de la région, grenier à blé de l’Espagne. Vous serez surpris par le nom de l’église de Villarmentero de Campos : Saint Martin de Tours ! …et par l’imposante église de Villarcazar de Sirga, aux allures de cathédrale et de forteresse. Cette église commencée au 12e siècle par les Templiers renferme un puits et pouvait soutenir un siège. Puis toujours en longeant le goudron, vous gagnerez Carrión. Son origine médiévale se laisse deviner dans plusieurs de ses monuments et dans sa vieille ville. L’édifice le plus distinctif de Carrión de los Condes est l’église Santiago, célèbre pour son splendide Cristo en Majestad ou Pantocrator. Il faut aussi voir l’église Santa María del Camino, ornée d’une Adoration des Rois, et le couvent Santa Clara, fondé au 13e siècle, avec son église et son Musée. Aux abords de la ville, près du pont médiéval, se tient le monastère de San Zoilo, un ancien refuge de pèlerins dont la construction débuta au 10e siècle, duquel se détache le cloître renaissance, véritable prodige de décoration et de technique dû à Juan de Badajoz. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 5
Jour 5 – de Carrión de los Condes à Moratinos (29 km)
Vous quitterez Carrión traversant des terres irriguées et vous vous dirigerez vers les ruines de l’abbaye de Benivivere. Puis, vous cheminerez le long de l’ancienne voire romaine, la Via Aquitania qui traverse une plaine sans fin, sans ombre et sans point d’eau ! Vous reprendrez courage en apercevant au loin, le clocher de l’église de Calzadilla de la Cueza, petit village agricole qui s’étire le long du chemin. Vous continuerez le long de la route nationale jusque Ledigos en passant devant l’ancien hôpital de Santa Maria de las Tiendas. Par quelques pistes plus agréables, jalonnées de beaux pigeonniers en briques, vous poursuivrez la traversée de la province castillane de Palentia pour rejoindre le village de Moratinos. Transfert en taxi de Moratinos à Sahagun en fin d’après-midi – Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 6
Jour 6 – de Moratinos à El Burgo Ranero (28 km)
Transfert en taxi de Sahagun à Moratinos en début de matinée. Après avoir repris le chemin, vous rejoindrez rapidement le village de San Nicolás del Real Camino puis franchirez quelques collines avant de découvrir Sahagun dans le lointain et de pénétrer dans le royaume de León passé les hauteurs de l’Alto de Carrasco. Vous descendrez vers le rio Valderaduey, sur les bords duquel se dresse la Ermita de la Virgen del Puente, entourée de peupliers. Vous gagnerez Sahagun qui s’étend sur un petit monticule et possède un riche patrimoine architectural que vous ne manquerez pas de découvrir. Puis vous quitterez la ville par le pont sur le rio Cea et traverserez des peupleraies qui évoquent les lances de Charlemagne qui, selon la légende, aurait gagné une bataille en ces lieux et fondé Sahagun. Quelques kilomètres plus loin, vous bifurquerez sur la Camino Real, véritable autoroute piétonnière, sans grand intérêt qui, à travers des paysages plats et monotones, vous conduira jusqu’ El Burgo Ranero par quelques quelques villages endormis. Demi-pension dans une maison d’hôtes tout confort
J 7
Jour 7 – d’El Burgo Ranero à Mansilla de las Mulas (19 km)
L’étape est plate et monotone, le premier village est à 13 kilomètres et ce premier tronçon vous paraitra interminable ! Reliegos est un très vieux village avec peu d’habitants, dominé par son église en ruines sur le sommet de la colline. Encore quelques kilomètres et vous arriverez à Mansilla de la Mula, charmante petite ville derrière ses remparts qui fut une halte importante sur le chemin de St Jacques comme en témoignent les églises et les vestiges d’hôpitaux. La ville s’endormit avant de connaitre un nouvel essor au 19e siècle avec son marché aux mules réputé dans toute l’Espagne, d’où son nom ! Demi-pension dans une maison d’hôtes tout confort
J 8
Jour 8 – de Mansilla à León (20 km)
L’étape est courte. Sitôt franchi le pont médiéval sur le rio Elsa, vous rattraperez un chemin de terre qui longe la route nationale et traverse des paysages champêtres verdoyants. Vous traverserez le village-rue qu’est Villamoros et franchirez le rio Porma par un pont massif d’une vingtaine d’arches, au tracé sinueux, avant de pénétrer dans le village de Villarente. Puis toujours en longeant la nationale, vous monterez er descendrez quelques collines avant d’atteindre les hauteurs de l’Alto de Portillo (petit col) qui offre une belle vue sur León. Encore quelques kilomètres à travers la banlieue et des zones industrielles pour rejoindre León, magnifique ville construite au confluent du rio Torio et du rio Bernesga. La vieille cité regorge de magnifiques monuments, de places, de petites rues et il faut plus d’une journée pour la découvrir. Surtout ne manquer pas de visiter la cathédrale, un chef d’œuvre de l’art gothique, l’église San Isodoro et l’hostal de San Marcos. Demi-pension dans un hôtel tout confort
J 9
Jour 9 – León
fin de la randonnée après le petit-déjeuner
Infos pratiques

Sentiers de France vous concocte un séjour clefs en main. Votre seule préoccupation sera de profiter et de randonner.

Détailstarifs

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de personnalisation !

Nous contacter
Formule
Chambre doubleTarif / Personne
Chambre individuelleTarif / Personne
Randonneur
solitaireTarif / Personne
Eco'9 Jours
870 €
990 €
1030 €
Standard9 Jours
995 €
1150 €
1220 €
GaleriePhoto

Découvrez le circuit "Le Camino Francès – Chemin de Saint Jacques en Espagne – de Burgos à Leon" comme vous ne le soupçonnez pas

Vous aimerez Aussi

En fonction de vos goûts et de vos envies

Séjour de randonnée pédestre – Le sentier Cathare

Séjour de randonnée pédestre à la découverte des châteaux cathares sur les premiers contreforts des Pyrénées

13 Jours

Niveau
3/4

Sentier Histoire

À partir de

1540€

Randonnée pédestre – Le sentier des Huguenots – Seconde partie

Circuit pédestre en Savoie sur les pas des Huguenots entre Grenoble et Genève

13 Jours

Niveau
3/4

Sentier Histoire

À partir de

1535€

Randonnée pédestre – Les châteaux cathares

Circuit pédestre à la découverte des châteaux cathares et autres forteresses sur l’ancienne frontière avec l’Aragon.

8 Jours

Niveau
3/4

Sentier Histoire

À partir de

1130€

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, seddiam nonumy eirmod labore et dolore magna ali.

Voir plus